LTDS - Impossible de ne pas flasher pour le ski de vitesse pour Jonathan Moret

LTDS - Impossible de ne pas flasher pour le ski de vitesse pour Jonathan Moret

  • Jonathan Moret a battu son propre record de Suisse lors des derniers Mondiaux de ski de vitesse. (photo: LDD)

Jonathan Moret a réussi son pari. 14 ans après sa dernière participation à des championnats du monde de ski de vitesse, le « kaéliste » de Muraz a fait un come-back remarqué cet hiver. Le Chablaisien a notamment battu son propre record de Suisse. Nous avons dressé son portrait samedi dans « La Tablée des Sports ».

Le parcours de certains athlètes sort parfois de l’ordinaire. C’est notamment le cas de celui de Jonathan Moret. Si le spécialiste de ski de vitesse de Muraz est un adepte des lignes droites, sa trajectoire dans ce sport est des plus atypiques. Après avoir fait ses débuts dans cette discipline à l’âge de dix ans, le Chablaisien n’a pas tardé à gravir les échelons. En 1999, il devient champion du monde junior. Trois ans plus tard, il explose cette fois le record du monde junior. Le « kaéliste » bas-valaisan est alors flashé à 248 km/h.

Cette passion va l’amener à franchir le cap des 250 km/h. Ce qui lui permet, en 2006, de devenir le skieur suisse le plus rapide de l’histoire. Trois hivers plus tard, Jonathan Moret choisit de prendre du recul. Une saison sur le front de la Coupe du monde coûte cher, très cher. Les skis, la combinaison, le casque, le travail de l’aérodynamisme et les voyages nécessitent un budget conséquent. Il préfère alors se retirer du plus haut niveau, sans pour autant totalement tourner le dos au ski de vitesse. Le recordman helvétique continue, ponctuellement, à s’aligner sur certaines épreuves qui lui tiennent à cœur, notamment à Verbier.

Un dernier tour de piste à 40 ans

Reste qu’à l’aube de la quarantaine, Jonathan Moret a envie de relever un nouveau défi sur le kilomètre lancé. Poussé par des amis et motivé par la tenue des championnats du monde à Vars, en France, sur une piste mythique, le Murian finit par ressortir tout son matériel. 14 ans après ses derniers Mondiaux, il est prêt à repartir pour un tour, le dernier.

Afin de retrouver ses sensations, il s’aligne à la fin du mois de janvier sur la manche de Coupe du monde disputée dans la station des Hautes-Alpes, la même qui va accueillir les championnats du monde fin mars. Le Chablaisien monte alors sur le podium et prouve que le ski de vitesse, à l'image du vélo, cela ne s’oublie pas.

Nouveau record de Suisse à la clé

Immédiatement de retour parmi l’élite, le Valaisan est donc un prétendant aux médailles lors des Mondiaux. Mais l’objectif est ailleurs pour Jonathan Moret. Son but est de passer à nouveau au-dessus de la barre mythique des 250 km/h. Un seuil qu’il atteint le jour-J, avec une vitesse enregistrée de 250,800 km/h. Il bat ainsi son propre record de Suisse, 17 ans après. Cette vitesse lui offre également la 4ème place.

Poussé par le plaisir et la passion, ce maçon de formation a donc gagné son pari. Il peut ainsi définitivement ranger ses lattes, sans le moindre regret. Un seul élément pourrait le pousser à revenir sur cette décision: la potentielle introduction du « KL » aux Jeux Olympiques de Milan/Cortina d’Ampezzo en 2026.

Jonathan Moret était à l’honneur de notre rubrique « découverte » cette semaine dans notre émission « La Tablée des Sports ».



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner