La fin du mois d’août rime depuis six ans avec le « Swiss Peaks Trail ». L’épreuve qui traverse l’ensemble du Valais va vivre sa 6ème édition.

Rendue célèbre par ses dimensions impressionnantes, l’épreuve reine, d’Oberwald au Bouveret, propose un parcours de 360 kilomètres pour 26'600 mètres de dénivelé. Des chiffres qui ont de quoi faire tourner la tête, mais que recherchent les amateurs de sensations fortes. Ils étaient d’ailleurs 300 sur la ligne de départ dimanche à midi dans le Haut-Valais.

De telles distances représentent forcément un véritable défi, tant sur le plan physique que mental, sans oublier un aspect tout aussi important : la nutrition. Un domaine que connaît très bien Vasco Bras. Ce passionné de course à pied a tenté d’allier son loisir de prédilection et son travail, en posant une question simple : comment améliorer le carburant des athlètes qui se lancent dans de tels périples ? Car selon lui, trop de gels et substances additives sont utilisés dans le milieu du « trail ».

Auteur d’une étude intitulée « Ultra Simple Project », il travaille avec de nombreux athlètes amateurs de la région pour promouvoir un régime qui utilise des nutriments vivants lors d’efforts physiques intenses et prolongés. L’an dernier, Vasco Bras a accompagné Mathieu Lambert dans une aventure hors du commun. Ce Valaisan, passionné de trail a été victime d’un AVC. Après sa rémission, il s’est lancé le défi de participer à trois « ultra-trails », tout en intégrant un régime bien différent de ses habitudes.

Nous avons abordé cette thématique dans le premier numéro de « La Tablée des Sports » cette saison. Pour en parler, Julien Voeffray, fondateur et directeur de courses du « Swiss Peaks Trail », Vasco Bras, nutritionniste et auteur de l’étude « Ultra Simple Project » ainsi que Mathieu Lambert, traileur amateur valaisan, étaient nos invités.

En guise de point de départ de son travail, Vasco Bras s'est donc attaqué à la question du recours aux gels durant des courses de très longue distance en montagne. Mais quel élément a fait office de déclencheur pour se lancer dans une telle étude ? Est-ce qu'il a été simple de convaincre les différents athlètes avec lesquels il collabore ? Et comment le fait de privilégier les nutriments vivants est-il vécu du côté des organisateurs ? Nous avons passé en revue ces différents points, toujours en compagnie de Vasco Bras, Mathieu Lambert et Julien Voeffray.

La 6ème édition du « Swiss Peaks Trail » a donc été lancée ce dimanche. Elle se tiendra jusqu'à dimanche prochain dans tout le Valais. Les arrivées des cinq parcours compris entre 21 et 360 kilomètres seront jugées au Bouveret, au bord du lac.