Reconnu depuis 2011 par la Fédération Internationale, le « basket 3x3 » est arrivé plus tardivement en Suisse. Mais pas question de louper le train.

Dès 2017, la « Team Lausanne » voit le jour pour représenter la capitale olympique sur le « World Tour », mais aussi pour défendre les couleurs de la Suisse. Depuis, d’autres équipes ont été créées, à l’instar du « Team Montreux 3x3 ». Les deux formations évoluent au sein du « Swiss Tour » pour ce qui est de l’échelle nationale, mais s’exportent aussi lors de rendez-vous internationaux.

En Suisse, Montreux et Lausanne ne sont de loin pas les seuls à exister. Nyon, Fribourg, ou encore Monthey sont régulièrement engagés lors de tournois. Souvent composés de joueurs ayant connu la SB League, les effectifs accueillent également des éléments disposant uniquement de l’expérience « 3x3 ». Cette mixité de profils offre un niveau équilibré sur l’ensemble du pays. Un pays qui en est toutefois encore au début dans le développement du « trois contre trois ». Samedi, dans « La Tablée des Sports », nous avons fait un tour d’horizon sur la situation du « basket 3x3 » en Suisse, avec Westher Molteni, joueur du « Team Lausanne » et responsable de la section « 3x3 » auprès de Swiss Basketball, et Pedro Pessoa, joueur du « Team Montreux ».

À l’échelle internationale, le développement du « basket 3x3 » a été fulgurant. Dix ans après sa création par la FIBA, la discipline est devenue olympique. Mais pour cette première historique, qui s’est tenue à Tokyo l’an dernier, aucune sélection helvétique n’a fait le voyage.

Depuis, Swiss Basketball tente de faire bouger les choses. En 2021, l'instance a créé une section « 3x3 », avec la volonté de développer un championnat à part entière. Le « Swiss Tour » réunit notamment 16 équipes de tout le pays qui s’affrontent lors de plusieurs étapes sur la saison estivale. Vevey sera d'ailleurs à l'honneur ce samedi 25 juin. Avec cette ligue, qui ne réunit que des formations masculines, l’objectif est d’augmenter la compétitivité dans le pays pour créer une dynamique en vue des JO 2024 à Paris. Une seule équipe pourra représenter la Suisse dans la capitale française. Du côté de la Fédération suisse, tout est donc planifié en vue de cette échéance tricolore. Nous y sommes revenus, toujours en compagnie de Westher Molteni et Pedro Pessoa.