Le Grand Conseil valaisan a accepté par 127 oui contre 0 non et sans abstentions ce matin un crédit d’engagement pour la première étape de la mesure prioritaire Chessel – Port-Valais de troisième correction du Rhône.

Un crédit de 27 millions de francs, financé en partie (32,5%) par le canton de Vaud. Part vaudoise, subventions de la Confédération et participation des communes concernées déduites, il restera 5,45 millions de francs sur les 27 à charge du Valais… Ce crédit d’engagement est destiné à l’établissement du dossier de mise à l’enquête publique, aux achats à l’amiable de terrains, à la réalisation anticipée de mesures d’accompagnement agricoles ou encore aux travaux préliminaires sur le territoire des communes de Vouvry, Yvorne, Chessel, Port-Valais et Noville.