Après avoir clos 2018 avec une perte de 15,2 millions de francs et effectué un plan de restructuration, impliquant le licenciement de 45 collaborateurs et le départ volontaire de 12 autres employés du siège de Lausanne, la Fondation sort la tête de l’eau.

Pour éviter que la situation ne se répète, l’organisation d’aide à l’enfance s’est dotée d’une nouvelle gouvernance, en renforçant notamment le pilotage financier. Une nouvelle directrice générale a également été engagée. Pour les années à venir, Barbara Hintermann souhaite notamment poursuivre la baisse des frais et renforcer la culture de l'innovation et de la numérisation de l'aide.

 

Plus grande organisation d'aide à l'enfance de Suisse, fondée en 1960, Terre des hommes est active dans plus de 45 pays et engage 2’500 personnes à travers le monde. Elle a soutenu 4,2 millions d'enfants et leurs proches l’an dernier.