Le Conseil d'Etat vaudois formalise les moyens à sa disposition pour lutter contre la pandémie. Il a publié aujourd'hui un arrêté sur l'organisation du système de soins.

Le Département de la santé et de l'action sociale obtient ainsi le droit de réquisitionner tout type de matériel médical, d'infrastructure et de personnel. Le texte précise que les acteurs de la santé doivent assurer le suivi habituel de leurs patients pour éviter de surcharger les urgences. Ces mêmes acteurs sont aussi tenus de collaborer avec le Canton, notamment en lui fournissant toutes les informations pertinentes.