En cette période de pandémie, les sapeurs-pompiers volontaires doivent être prêts à intervenir.

Dans un arrêté, le gouvernement vaudois ordonne que tous les employeurs libèrent les personnes incorporées dans un détachement de premier secours. Des demandes seront adressées aux patrons concernés. Seuls les soignants et le personnel médical en général peuvent être dispensés de cette obligation.