C’était mardi matin, du côté de Bex, aux alentours dès 16h30 à Pékin, lorsque les premières images de Jovian Hediger sont apparues sur l’écran.

Au Café de la Gare – propriété de la tante du Vaudois – amis et famille s’étaient réunis sous les bannières du fan’s club pour encourager, à distance, le Chablaisien, qui vit ses derniers Jeux Olympiques.

Pour l’occasion, une grande tente, des tables et un grand écran étaient installés. Si seul le froid matinal a fait de la résistance, les premiers rayons de soleil sont rapidement venus réchauffer les mains, qui plus tard, allaient être fortement sollicitées.