Les trois coups de la saison 2022/2023 de National League seront donnés mercredi. La partie entre Rapperswil et Zurich lancera les festivités, alors que Lausanne fera son entrée en lice vendredi à domicile contre Bienne.

Cinq mois et demi après son élimination en quarts de finale des play-off face à Fribourg-Gottéron, la formation vaudoise a soif de revanche. Son objectif est clair : se qualifier pour les séries finales, si possible par la voie directe du top 6.

Pour y parvenir, les joueurs du LHC entendent vivre un exercice plus serein et ne pas reproduire les mêmes erreurs. L’an dernier, les Lausannois avaient notamment eu besoin de temps pour trouver une identité de jeu. Leurs unités spéciales avaient aussi posé problème.

Mais à en croire les dirigeants du club, le souci majeur provenait de l’esprit d’équipe. C’est donc sur ce point que l’entraîneur du Lausanne Hockey Club, John Fust, a travaillé ces dernières semaines.

Durant l’intersaison, Lausanne a accueilli neuf nouveaux joueurs, dont une majorité de recrues étrangères. Cette année, il s'agit de l'un des gros changements, six mercenaires pourront être alignés lors de chaque match, contre quatre jusqu’ici. Une réforme qui n’est pas sans conséquences pour les 14 clubs de l’élite, notamment du point de vue financier. Chris Wolf, directeur général du LHC, est revenu sur cet aspect.

Pour son 1er match de National League, qui comprendra 14 formations cette saison, Lausanne recevra Bienne vendredi à 19h45 à Malley. Les Vaudois se déplaceront le lendemain à Davos.