« Le Trail du Grammont » a souri à un Vaudois samedi matin. L’épreuve reine de cette 2ème édition a été enlevée par Aurélien Patoz.

Le Morgien a été le premier à franchir la ligne d’arrivée à St-Gingolph. Il a avalé le tracé de 27 km agrémenté par 1640 mètres de dénivelé en 2h15'05'’. Dans une chaleur étouffante, le coureur de 31 ans, a toutefois rapidement pris les devants. Il a été aux commandes de la course du 5ème au dernier kilomètre.

Une petite surprise tout de même pour Aurélien Patoz, qui ne s’était pas forcément entrainé pour une telle performance. 

Sur le même parcours, mais en relai, c’est le duo martignerain Micael Duarte et Taly Koné qui s’est imposé au terme d’une course bouclée en 2h20’32’’. Les deux hommes se sont partagés le travail. Si Taly Koné s’est chargé uniquement de la descente, Micael Duarte avait quant à lui 11 km de montée au programme. 

Et à noter la belle victoire chablaisienne chez les dames. La Vouvryenne Pauline Gex est montée sur la plus haute marche du podium après avoir bouclé la course en 3h20’37’’.