Les rêves de promotion de l’US Collombey-Muraz ont volé en éclats le week-end dernier. Lors de la prochaine saison, la formation chablaisienne évoluera toujours en 2ème ligue valaisanne.

L'USCM occupait pourtant la tête du classement avant l’ultime journée de championnat. Mais face au FC Rarogne, qui devait absolument gagner pour éviter la relégation, les pensionnaires du stade des Perraires ont dû se contenter du match nul 2-2. Un résultat qui a d’abord permis à Saxon de leur passer devant, puis au FC Printse-Nendaz d'être sacré champion à la surprise générale. Dans les rangs collombeyrouds, la pilule est donc difficile à avaler. L'entraîneur Silvio Do Nascimento peut en témoigner.

 

La loi du sport a été impitoyable ce week-end avec l’US Collombey-Muraz, qui a encaissé l'égalisation adverse à la 85ème minute. Mais cette dernière journée de 2ème ligue n'a pas pour autant été le tournant décisif de la saison des Bas-Valaisans. Du moins à en croire Silvio Do Nascimento.

Capacité à résister à la pression, gestion de la fin de match, manque de réussite... les facteurs pour expliquer cette contre-performance de l'USCM sont multiples. Une question demeure malgré tout au terme de cet exercice 2021/2022: cette désillusion va-t-elle laisser des traces au sein de l'effectif chablaisien ? Difficile pour le moment d'y répondre pour Silvio Do Nascimento. 

De son côté, le FC Vernayaz a bouclé cette saison de 2ème ligue valaisanne à la 6ème place. Quant à la réserve du FC Monthey, elle a terminé dernière et est donc reléguée.