Ecoles, entreprises ou encore hôpitaux ont dû s’adapter à la vie au temps du coronavirus.

Une réalité qui s’applique aussi pour les associations. La plateforme d’aide et de soutien, Bénévolat Vaud l’a constaté. De nombreuses organisations comme Pro Senectute ou Caritas ont modifié leurs services pour protéger leurs bénévoles à risque. Elles ont cependant toujours besoin d’aide. Les personnes intéressées peuvent s’inscrire auprès de l’État major cantonal de conduite. Un formulaire se trouve sur le site internet de l’État de Vaud, sous «Hotline et Informations sur le Coronavirus».

De son côté, Bénévolat Vaud a mis en place des consultations téléphoniques et des points de cours à distance pour les associations.