Les villes de Lausanne, Prilly et Renens mettent à leur tour la pression dans l'affaire de la Vaudoise Arena.

Elles somment le conseil d’administration de la société qui exploite la patinoire de Malley de prendre plusieurs mesures. Le cadre du mandat de l’audit demandé par le Canton doit notamment être modifié aux yeux des trois syndics. Ils souhaitent aussi que les administrateurs s’assurent immédiatement du respect de la loi sur le travail et qu'une structure de soutien pour le personnel soit mise en place.