Des députés valaisans sont choqués. Ils l’ont dit à travers un communiqué interpartis diffusé hier. En cause : la décision du Service cantonal des forêts de baisser le forfait alloué à l’entretien des forêts protectrices pour cette année et la suivante.

Il passerait à 8'500 francs par hectare, alors qu’en novembre un postulat demandant son maintien à 9'000 francs pour une durée de deux ans a été accepté par le Grand Conseil.  Le mois d’après, le Parlement a débloqué 1,7 million de francs supplémentaires pour permettre au service d’effectuer les versements.

Ce dernier sera contacté par les auteurs du postulat pour lui demander de revoir sa décision. En cas de refus, les élus comptent intervenir lors de la prochaine session du Grand Conseil, qui se tiendra en mars.