A Blonay, le projet de fusion avec St-Légier provoque quelques divergences d’opinion.

L’avis des citoyens n’aurait pas été suffisamment pris en compte, d’après un rapport de minorité, rédigé par deux conseillers communaux. Le 21 janvier, cet argument pourrait peser sur la décision du législatif de Blonay. C’est à cette date que les deux communes doivent valider le préavis sur leur fusion. A St-Légier, la commission ad hoc a validé le texte à l’unanimité.