Yves Ravenel ne mènera plus les débats du Grand Conseil vaudois. Député et actuel président du Parlement cantonal, il annonce ce soir sa démission, avec effet immédiat.

L’élu UDC est sous le feu des critiques depuis une semaine. Le « 20 Minutes » révélait lundi dernier qu’il avait été condamné en janvier 2019 pour menace envers son épouse, de laquelle il est séparé. Plusieurs groupes politiques avaient alors appelé à sa démission.