Vendredi dernier, le Conseil d’État vaudois a rendu public le rapport de l’audit sur l’administration veveysanne.

Suite à cette publication, les deux municipaux suspendus de Vevey Libre, Michel Agnant et Jérôme Christen, ont souhaité remettre l’église au milieu du village. Selon eux, ce rapport est biaisé et sous-entend qu’ils sont responsables de la situation traversée par la Municipalité. Via un communiqué diffusé hier soir, Jérôme Christen et Michel Agnant estiment que le nœud du problème vient des agissements d’un autre municipal suspendu : Lionel Girardin. Les deux élus de Vevey Libre qualifient également la syndique, Elina Leimgruber, d’autoritariste.

Les deux élus de Vevey Libre précisent enfin qu'ils n'ont pas rompu le dialogue. Ils estiment que la faute revient à la syndique qui avait mis un terme, après quatre séances, à la médiation initiée en septembre 2018.