Trois ans après avoir bouclé son tour du monde, l'avion solaire de Bertrand Piccard et André Borschberg va entamer une seconde vie.

Solar Impulse SA a signé un accord avec la start-up Skydweller, basée en Espagne, pour un nouvel usage de l'appareil. Cette société souhaite tirer profit du savoir-faire de Solar Impulse pour développer, tester et industrialiser des appareils volants autonomes et sans équipage, a-t-on appris aujourd’hui dans un communiqué.

L'avion a été vendu pour un montant qui n'est pas révélé. Il se trouve actuellement en pièces détachées, à Morges et devrait gagner l'Espagne prochainement. Solar Impulse doit à terme revenir en Suisse pour être exposé au Musée des transports à Lucerne.