C’est ce qui ressort du rapport annuel sur la question dévoilé aujourd’hui par les autorités. L’Etat se réjouit des diminutions des taux de particules fines et d’azote.

Il souligne toutefois les nombreux dépassements des valeurs limites pour l’ozone dus aux changements climatiques. Il estime donc que des efforts doivent être poursuivis afin de garantir un air de qualité à l’ensemble de la population.

Rappelons que le Conseil d’Etat valaisan a adopté un plan de 18 mesures pour lutter contre les concentrations excessives d’ozone, de dioxyde d’azote et de particules fines.