Elle était accusée d’avoir fait des déclarations racistes et attentatoires à l’honneur à l’encontre d’un organisateur de voyages juif et d’un hôtelier allemand. La cour a jugé que l’accusation ne disposait pas de preuves suffisantes.

Elle a ainsi suivi le verdict déjà prononcé par le tribunal de district de Viège.