Le CHUV va étudier de plus près les effets des médicaments sur les femmes enceintes et sur leurs bébés. Il l’a annoncé aujourd’hui.

Le Centre hospitalier universitaire vaudois participe à un partenariat public-privé, qui a reçu en avril une subvention européenne de plus de 28 millions de francs. L’équipe lausannoise aura pour mission de coordonner des recherches sur le lait maternel. Le CHUV a également lancé une consultation spécialisée destinée aux femmes devant prendre un traitement chronique ou aigu durant leur grossesse.