Dans leur missive, ils déplorent le fait que la loi cantonale sur les écoles de musique ne déploie pas encore pleinement ses effets. L’Association des enseignants de musique et le syndicat des services publics espèrent mettent l’accent sur trois axes prioritaires.

Ils espèrent qu’un point final soit bientôt mis à la CCT, que les subventions aux écoles soient augmentées et que la maîtrise des écolages soit améliorée.