Les Suisses et les Suissesses vivent plus vieux, et consomment plus de médicaments. La Haute école de santé de la HES-SO Valais-Wallis annonce aujourd’hui le lancement d’une étude interdisciplinaire sur ce thème.

Elle collabore pour ce faire avec le CHUV et l’Université de Lausanne, entre autres. Au centre du projet « Me@HOME »: la gestion des traitements pour les personnes âgées vivant à domicile. L’objectif est de proposer des solutions pour réduire les risques liés à la polymédication.