Les résultats de sa 16ème étude ont été rendus publics ce matin. Elle montre que les achats en ligne représentent désormais un dixième des achats des ménages suisses. Et si les e-commerçants suisses captent la plus grande part des achats, leurs concurrents étrangers gagnent des parts de marché.

L’Observatoire note, en outre, que ces changements d’habitudes ne sont pas sans conséquence pour le commerce de détail. Ils ont rimé avec perte de 3'800 emplois entre 2008 et 2018 dans le canton de Vaud.