Après le Valais la semaine dernière, le degré de danger d’incendie de forêt augmente d’un cran dans le canton de Vaud. La Direction générale de l’environnement appel à la prudence.

En raison de la  sécheresse et des prévisions météorologiques pour ces prochains jours, seuls les feux aux endroits prévus à cet effet, en forêt et à proximité de ces dernières sont autorisés. Ils doivent être surveillés, gardés sous contrôle et complètement éteints avant d’être abandonnés.

Suivant l’évolution de la situation, une interdiction pourrait être prononcée.