Les Alpes vaudoises seront le terrain de jeu dimanche de plusieurs centaines d'amateurs de vélo. Villars accueillera en effet la 1ère édition du Gran Fondo Suisse UCI.

Annulée l’an dernier à cause de la crise sanitaire, cette cyclosportive s’inscrit dans un circuit international d’épreuves d’endurance. Une trentaine d’autres courses du même type sont également organisées tout au long de l’année. Ce qui permet notamment de mettre sur pied en fin de saison des championnats du monde de la spécialité, labellisés par l’Union Cycliste Internationale, et réservés aux amateurs.

A Villars, les meilleurs pourront ainsi décrocher leur qualification. Mais il faudra auparavant venir à bout d'un tracé de 108 kilomètres, agrémentés par les ascensions du Col du Pillon, du Col des Mosses et du Col de la Croix à deux reprises. Le menu s'annonce donc corsé.

Qu'est-ce qui a motivé Richard Chassot à se lancer dans l'organisation de cet évènement qui s'inscrit dans la même veine que le Tour des Stations, par exemple, en Valais ? Nous nous sommes entretenus samedi dans "La Tablée des Sports" avec le directeur du Tour de Romandie.

Le départ de ce Gran Fondo Suisse UCI sera donné à 9h dimanche à Villars, alors que l’arrivée des meilleurs est prévue sur les coups de midi au Col de la Croix.