BMX - Mondiaux: Igor Vasquez, 51 ans, va réaliser son rêve d'enfant

BMX - Mondiaux: Igor Vasquez, 51 ans, va réaliser son rêve d'enfant
  • Igor Vasquez disputera dès dimanche ses quatrièmes Mondiaux de BMX, après 1988, 2022 et 2023. (© Radio Chablais)

Igor Vasquez va pouvoir réaliser le rêve de sa vie : découvrir les Etats-Unis. Le pilote de Monthey participera dans quelques jours à ses quatrièmes Championnats du monde de BMX, à Rock Hill. Rencontre avec une personnalité au parcours atypique.

Le BMX, c’est toute sa vie. Tout a commencé au Chili, le pays d’origine d’Igor Vasquez. Alors âgé de huit ans, il voit ses amis rouler avec de vrais vélos de compétition. N’ayant pas les moyens, il décide de prendre la bicyclette de sa mère, de la découper, souder quelques pièces et ça y est, la passion était née.

Après avoir disputé les Championnats du monde en 1988 dans la délégation chilienne, chez lui à Santiago, il décide de ranger son matériel et rejoindre ses parents en Suisse. Pays que le résident de Monthey n’a plus quitté depuis. En 2019, après une pause de 25 ans, Igor Vasquez se décide à reprendre le BMX. Il doit alors tout réapprendre.

Un crochet par le culturisme

« Quand j’ai arrêté ce sport, je me suis mis au culturisme. Je mangeais beaucoup, je bougeais peu… J’étais comme un gros dinosaure », plaisante-t-il. « Au moment de remonter sur mon BMX, je faisais 110 kilos. Je n’en faisais que 65 quand j’étais en compétition dans les années 80… »

Le cinquantenaire a ainsi dû se remettre à niveau. Pistes différentes, matériel différent… C’est désormais l’explosivité qui prime. Tout le contraire du culturisme, donc. Mais ce réapprentissage s’est particulièrement bien déroulé, puisque le membre du BMX Club d’Echichens a pu participer, sous les couleurs de la Suisse cette fois, aux Championnats du monde 2022 et 2023, à Nantes et Glasgow. Avant ses quatrièmes Mondiaux personnels, dès dimanche, à Rock Hill, aux Etats-Unis…

Ces Mondiaux auront une saveur particulière pour le Montheysan d’adoption. « Le BMX, c’est la culture américaine. Quand j’étais petit, les vélos, les magazines sur le sujet… Tout venait des USA. J’ai donc toujours rêvé de rouler là-bas. » Un rêve d’enfant qui se réalisera, à 51 ans.

Objectif quarts de finale

La semaine américaine d’Igor Vasquez sera d’autant plus émotionnelle que le Sud-Américain pourra revoir sa famille. « Quand je suis parti du Chili, mon cousin avait 9 ans. Il en a 45 aujourd’hui, et je le reverrai en vrai pour la première fois à Rock Hill, puisqu’il m’attend là-bas en ce moment », sourit-il.

Mais Igor Vasquez ne souhaite pas laisser le côté sportif au second plan, et compte bel et bien briller sur la piste. Il sera aligné lors de deux compétitions : dimanche lors du Cruiser 50 ans et plus, puis jeudi prochain en BMX 35 ans et plus.

Rien ne sera simple, puisqu’Igor Vasquez a chuté à l’occasion de son dernier entraînement, à Bex mardi soir. Epaule douloureuse, genoux amochés… Le Montheysan reste cependant positif, puisqu’il pourra panser ses blessures aux USA grâce à sa famille, et à la réalisation de son rêve d’enfant. Et, comme il le dit si bien, « avec le sourire, on peut tout guérir ! »

Thierry Nicolet

L’interview d’Igor Vasquez

L'équipe



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner