Course à pied: Le Supertrail du Barlatay a gravi bien des obstacles cette année

Course à pied: Le Supertrail du Barlatay a gravi bien des obstacles cette année
  • Photo: www.barlatay.ch

Plusieurs obstacles se sont dressés cette année sur la route du Supertrail du Barlatay. Pour sa 12ème édition, l’épreuve basée à L’Etivaz a dû faire une croix sur son plus long parcours de plus de 100 kilomètres. Dans le même temps, l’évènement se tient en parallèle de « Sierre-Zinal », organisé pour la 50ème fois samedi.

Les responsables du Supertrail du Barlatay ont le sourire en ce mercredi soir sur la place située à côté de la Maison du fromage, à L’Etivaz. Trois jours avant le coup d’envoi de la 12ème édition, la météo s’annonce radieuse, les tentes pour accueillir le public et les participants sont montées, de même que la tonnelle. Quelques détails doivent encore être réglés, à commencer par l’installation des douches et le raccordement au courant électrique. Mais dans les grandes lignes, il ne reste pratiquement plus qu’à lancer les festivités.

Pourtant, cette année, les obstacles se sont multipliés. En février tout d’abord, avec le départ de la responsable des bénévoles, les membres du comité d’organisation ont vite dû se retourner. Avec un total de 270 personnes à trouver et à répartir sur l’ensemble de la manifestation, la gestion de ce poste n’est pas une mince affaire. Trouver un remplaçant compétent n’a pas été possible. Il a donc fallu distribuer les responsabilités, en les diluant dans d’autres dicastères. Cette solution, pas des plus optimales, était la seule pour assurer la mise sur pied du Supertrail du Barlatay en 2023.

Ce choix a toutefois eu une conséquence: le passage à la trappe du plus long parcours de l’épreuve, l’Ultratrail étalé sur 104 kilomètres à travers le Pays-d’Enhaut et les Ormonts. « En prenant cette décision, on s’épargne la gestion de 80 bénévoles sur les 270 nécessaires, donc pour nous, c’était la bonne option », explique Jean-David Isoz, président du comité d’organisation. Un président satisfait d’avoir tout de même pu proposer une 12ème édition agrémentée par deux boucles de 26 et 50 kilomètres.

La concurrence de Sierre-Zinal

Autre difficulté de taille cette année pour le Supertrail du Barlatay: la concurrence de Sierre-Zinal. La 50ème édition de la mythique course valaisanne est également prévue samedi. En général, le rendez-vous des Alpes vaudoises se tient le week-end suivant. Mais pour ce cru 2023, un changement de place dans le calendrier a été nécessaire. « Nous sommes plusieurs enseignants dans le comité d’organisation. On essaie donc d’éviter le week-end juste avant la rentrée », indique Jean-David Isoz. « On s’est longuement posé la question, mais c’était la moins mauvaise alternative ».

Il n’en reste pas moins que si plus de 6'000 participants sont attendus dans le Val d’Anniviers, L’Etivaz verra aussi affluer une foule relativement dense. Pour cette 12ème édition, plus de 500 inscriptions ont été enregistrées. Un nombre qui est supérieur à celui des deux années précédentes. Ce total se rapproche même, dans une certaine mesure, de ceux qui étaient recensés avant la crise sanitaire.

Quelque 200 bénévoles au rendez-vous

Si les coureurs s’apprêtent à répondre présent, il en va de même pour les bénévoles. Ils seront près de 200 samedi à garantir la bonne tenue de la manifestation. Dans une région comme celle du Pays-d’Enhaut, cette tâche peut s’avérer compliquée, même si ce nombre est moins élevé qu’à l’accoutumée en raison de l’absence du parcours roi de 104 kilomètres. Mais en réalité, la mission n’est pas si ardue, du moins si l’on en croit Jean-David Isoz. « On a un avantage dans la région, c’est que le bénévolat est inscrit dans l’esprit des gens », relève le président du comité d’organisation du Supertrail du Barlatay, qui admet néanmoins que l’agenda des évènements estivaux aux abords de Château-d’Oex est bien rempli. Entre le « Summer Bike Marathon », le festival « Au Pays des Enfants » ou encore la « Meule à Charbon », la demande en main-d’œuvre est fournie. « Quand on arrive en 4ème position, nos bénévoles sont un peu rincés, si j’ose dire », nuance Jean-David Isoz, jamais à court d’arguments pour motiver ses ouailles.

Pour ce qui est du 12ème Supertrail du Barlatay, il est prévu samedi à L’Etivaz. Le seuil des 500 inscriptions a été atteint à l’occasion de ce cru 2023.

L'équipe



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner