Lea Sprunger a dit adieu jeudi soir à Athletissima. Pour son dernier tour de piste au stade de la Pontaise, à Lausanne, la Vaudoise a tout d’abord pris la 5ème place du 400 mètres haies, avec un temps de 54''75.

La Vaudoise, qui prendra sa retraite sportive à la fin de la saison, a ensuite participé au relais du 4x100 mètres, avant d’être longuement acclamée par le public. 

De leur côté, Ajla Del Ponte et Mujinga Kambundji ont à nouveau rivalisé avec les meilleures spécialistes du 100 mètres de la planète. Dans un « remake » de la finale des Jeux Olympiques de Tokyo, la Tessinoise et la Bernoise se sont classées 6ème et 7ème, à quelque quatre dixièmes de la gagnante, la Jamaïcaine Shelly-Ann Fraser-Pryce, qui a établi un nouveau record du meeting en 10''60. 

En toute fin de soirée, les deux Suissesses, épaulées par Riccarda Dietsche et Salomé Kora, ont terminé 2ème du 4x100 mètres. Les relayeuses helvétiques ont été battues par la Grande-Bretagne pour seulement trois centièmes.

Sur 800 mètres, Lore Hofmann a aussi dû se contenter du 2ème rang, derrière la Britannique Ellie Baker. La Valaisanne n’a rien pu faire dans la dernière ligne droite.

Engagée sur le 200 mètres, Léonie Pointet a quant à elle découvert Athletissima avec succès. La sprinteuse de Jongny a profité de son passage par la Pontaise pour améliorer son meilleur temps. Mais à cause du vent, son chrono de 23''49 n’a pas été homologué.

Chez les hommes, Jason Joseph s’est illustré sur le 110 mètres haies. 2ème de sa course derrière l’Américain Devon Allen, le Bâlois a franchi la ligne d’arrivée en 13''11. Il a ainsi battu son propre record de Suisse d’un tout petit centième, mais là aussi, le vent trop porteur n’a pas permis d’homologuer ce temps. En revanche, la déception a été de mise pour Ricky Petrucciani sur 400 mètres. Le Tessinois est resté loin de ses standards sur la piste du stade olympique lausannois.