Le Conseil d’Etat vaudois réprimande un préfet UDC

Pascal Dessauges, ancien chef de la section vaudoise du parti, avait présidé en août dernier le très médiatique congrès UDC à Noville. La réunion devait sceller le sort de l’élue Fabienne Despot. Cette présidence avait suscité des réactions auprès de la classe politique, notamment des députés. Le chef du groupe socialiste Nicolas Rochat Fernandez avait déposé une interpellation à ce sujet.

Dans une lettre adressée à l’intéressé, préfet du Gros-de-Vaud, le gouvernement vaudois rappelle que les préfets sont soumis à un devoir de réserve et ne peuvent accepter aucune autre charge publique, sauf autorisation du Conseil d'Etat.

Pour clarifier les obligations résultant du devoir de réserve, une série de recommandations ont été mises en place, en collaboration avec le corps préfectoral. Elles s'adressent à tous les préfets.

Une réflexion s’amorce bel et bien dans le canton de Vaud au sujet des taxis Uber

Le Conseil d’Etat vient de le confirmer dans sa réponse à l'interpellation d’un député. Dans son intervention, l’élu s’interrogeait sur les charges sociales et les responsabilités de l’entreprise. Le gouvernement a rappelé que le statut des chauffeurs Uber était en cours de définition auprès de la SUVA. La situation de ces travailleurs et surtout du prélèvement des charges sociales devrait donc être réglée dans peu de temps selon l’exécutif.

Montreux comme point de départ et d'arrivée de la tournée romande de l'OCL

 
Montreux accueillera dans un peu plus d’un mois l’Orchestre de Chambre de Lausanne, pour la première étape de sa tournée romande. L’OCL se produira à l’Auditorium Stravinski le 27 janvier, aux côtés du pianiste Piotr Anderszewski, sous la direction de Heinz Holliger. Dès le mois de février, la formation poursuivra sa tournée à Martigny, Genève, La Chaux-de-Fonds et Fribourg, avant de revenir à Montreux en fin de saison.

Le Parlement valaisan refuse de nouvelles coupes budgétaires dans l'aide sociale

 

Non à des coupes supplémentaires dans l’aide sociale. Aujourd’hui le Grand Conseil valaisan n’a pas voulu suivre les restrictions demandées par l’UDC et le PDC, dont certaines allait jusqu’à dix millions de francs. Au final, les économies validées dans ce domaine pour l’année prochaine se limitent à l’aide allouée aux jeunes de 18 à 25 ans. Elle passera de 900 à 500 francs par mois.

En Valais, les charges de l’aide sociale ont doublé depuis 2010. Elles atteignent 45 millions aujourd’hui.

Vaud octroie 10 millions de plus à l'EVAM pour 2016

Pour offrir de bonnes conditions d'accueil aux migrants, le canton de Vaud sera plus généreux l'an prochain avec l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants. Le Conseil d'Etat a adopté la convention de subventionnement 2016 de l’EVAM, qui prévoit l’octroi d’un montant de plus de 120 millions de francs, en augmentation de 10 millions de francs par rapport à 2015. Cette hausse s’explique par la forte augmentation des effectifs à prendre en charge.

Le canton de Vaud dispose d'une structure de coordination pour s'occuper des requérants, ce qui n'est de loin pas le cas de tous les cantons…

Près d'1,5 million pour renforcer la sécurité des EPO

Pour répondre aux menaces que peuvent rencontrer les établissements pénitentiaires, le Conseil d'Etat vaudois demande au Grand Conseil un crédit complémentaire d’1,3 mio de francs. Cette rallonge doit permettre de financer des travaux déjà effectués. Il s’agissait de renforcer le périmètre sécurisé des Etablissements pénitentiaires de la plaine de l'Orbe. Ces mesures visaient principalement la dissuasion en cas de tentative d'évasion ou d'attaque externe.

L'Assemblée primaire de Vionnaz approuve le budget 2016

Le budget 2016 de la commune de Vionnaz a été accepté hier soir par l’Assemblée primaire, à l’unanimité. La Municipalité prévoit un déficit de plus d’1,3 million de francs. La marge d’autofinancement s’élève, quant à elle, à 1 million. Elle ne pourra pas couvrir les investissements de la commune. Budgétisés à 5,3 millions de francs, ils incluent notamment 1,8 million de francs en faveur de la protection de l’environnement.

Enfin, la fortune nette par habitant s’élève à 529 francs. Cette somme doit néanmoins être pondérée, au vu des emprunts effectués par la commune en 2015.

Journée spéciale Guy Parlemin: le nouveau Conseiller fédéral accueilli en fanfare à Lausanne

 
Le conseiller fédéral Guy Parmelin a été accueilli en fanfare cet après-midi à la gare de Lausanne. Le Vaudois a dit garder d'excellents souvenirs de cette ville, notamment à cause des débats je cite "passionnants et passionnés" menés avec le syndic Daniel Brélaz.

Le président du Conseil d'Etat Pierre-Yves Maillard a salué celui qu’il a appelé "notre" nouveau conseiller fédéral. Il a dit espérer que Guy Parmelin sache faire "connaître la réalité vaudoise au plus haut niveau fédéral".

De son côté, le nouveau Conseiller fédéral UDC a rappeler qu’avec son accession au gouvernement, sa mission changeait. "Je veillerai désormais à l'intérêt général de tout le pays, avec une attention particulière aux relations intercantonales », a-t-il déclaré.

Ollon: feu vert à un budget 2016 déficitaire

Le Conseil communal d’Ollon a donné son feu vert à l’unanimité la semaine dernière au budget 2016 présenté par la municipalité. Le document affiche un déficit d’1,7 million de francs pour l’an prochain, sur un total de charges de plus de 48 millions.

Selon les prévisions, la marge d’autofinancement sera négative, à -290'000 francs. Mais l’exécutif se dit confiant. Chaque année, ce taux de liquidités s’avère finalement bien plus élevé que prévu lors du bouclement des comptes.

Par ailleurs, la commune ayant bénéficié d’héritages l’an dernier, elle possède aujourd’hui un oreiller confortable pour financer ses investissements. Quant à la dette par habitant, elle est extrêmement faible selon les critères du canton.

Les investissements prévus en 2016 concernent la suite des travaux de la piscine et de la patinoire de Villars, ainsi que le concours d’architecture pour l’agrandissement du collège de Perrosalle.

300'000 francs pour renouveler la plate-forme vaudoise de la CAMAC

Le Conseil d'Etat vaudois demande au Grand Conseil un crédit d'étude de près de 300’000 francs pour élaborer, dans les grandes lignes, le nouveau système d'information de la CAMAC, la Centrale des autorisations en matière d'autorisations de construire.

La plate-forme informatique utilisée actuellement, mise en service en 1999, est devenue obsolète. Son remplacement à l'horizon 2020 devra également permettre le déploiement de la cyberadministration en matière de permis de construire, avec notamment la dématérialisation des dossiers.

Cette requête du gouvernement sera examinée par la commission des finances du Grand Conseil.

Grand Conseil valaisan: un postulat de l'UDC fait bondir le reste du plénum

Limiter et contrôler la sortie des requérants d’asile de leurs centre d’accueil. C’était la proposition faite ce matin par l’UDC au Grand Conseil valaisan. Le parti a dénoncé un laxisme concernant la circulation de ces personnes dans les communes, surtout lorsqu’elles - je cite - «se livrent au trafic de drogue ou autres activités criminelles».

Les autres partis ont vivement critiqué cette demande, l’Alliance de Gauche évoquant même « un mépris de la dignité humaine ». Au final, le postulat a été balayé.    

Une journée unique a commencé pour Guy Parlemin et son entourage

Le vaudois Guy Parmelin entrera officiellement en fonction le 1er janvier.

Le vaudois Guy Parmelin entrera officiellement en fonction le 1er janvier.
 
Le train spécial pour le nouveau conseiller fédéral s'est élancé à 13h10 de Berne. Le programme consistait à faire halte haltes à Fribourg, Oron, Lausanne pour arriver à Nyon à 15h40. Là où se dérouleront les festivités et les discours.

Les personnalités sont déjà nombreuses à se presser autour du nouveau ministre vaudois, et à lui faire part de leur soutien.

La pollution au mercure entre Viège et Niedergesteln est plus profonde qu'annoncé

La pollution entre Viège et Niedergesteln est plus profonde que supposé initialement. De nouvelles investigations ont été menées par Lonza et des experts indépendants, cette fois entre 20 et 40 cm de la surface du sol. Bien que les résultats ne soient pas encore tous disponibles, les spécialistes mandatés par le canton ont déterminé qu’au moins une parcelle de plus, sur les 14 analysées, doit être assainie.

A noter qu’une étude a été lancée pour reconstituer les déplacements de sol dans la zone agricole. Elle permettra de mieux délimiter les terrains potentiellement pollués.

Des navettes sans chauffeur circuleront à Sion dès le printemps 2016

 
Deux bus autonomes, qui circuleront à Sion dès le printemps prochain, ont été présentés jeudi matin. La capitale valaisanne accueillera ces cobayes, une première en Suisse, durant 2 voire 3 ans. Ces véhicules intelligents n’ont pas besoin de chauffeurs. Mais pendant toute la durée du test, un accompagnateur sera présent à bord. Concernant les détails techniques, les bus sont électriques et peuvent rouler jusqu’à 45km/h. Leurs batteries tiennent de 5 à 7 h. Le service est supervisé en temps réel grâce à une caméra de surveillance et un logiciel. Ces prototypes ont été le fruit d’une collaboration entre CarPostal, le constructeur Navya et la Start up de l’EPFL Best Mile. A l’instar d’Uber, une application pour smartphone a également été lancée afin que les usagers puissent commander leur véhicule autonome.

Chessel prévoit une année 2016 dans le chiffres noirs

Le budget 2016 de Chessel a été accepté à l’unanimité par le Conseil général lundi soir. Il présente un bénéfice d’environ 34'000 francs, sur des charges d’un peu plus d’1,6 million. La marge d’autofinancement se situe à un peu moins de 233'000 francs. Au rayon des investissements, les autorités ne prévoient pas de gros travaux pour l’année prochaine.

Ormont-Dessous accepte le budget 2016 déficitaire

Le budget 2016 d'Ormont-Dessous a été accepté hier soir à l'unanimité. Il prévoit un déficit d'environ 95'000 francs. La commission chargée d'étudier ce projet a émis quelques inquiétudes concernant la marge d'autofinancement. A un peu plus de 567'000 francs, elle ne permettra pas de financer tous les investissements. Ceux-ci se chiffrent à 2,5 millions.

La restructuration du capital-actions de la BCVs touche à sa fin

 

 

Les députés valaisans ont accepté ce matin la restructuration du capital-actions de la Banque cantonale valaisanne. Pour rappel, le principal changement consiste à mettre fin au dividende plus avantageux pour les actionnaires privés que pour l’Etat.

Pour les uns comme pour l’autre, il sera désormais de 27% par action. En guise de compensation, les actionnaires privés, qui se prononceront ce soir sur cette question, pourront accroître leur participation à un prix préférentiel.

10 à 20 postes pourraient être sauvés chez EgoKiefer

Le site d'EgoKiefer à Villeneuve (Photo: egokiefer.ch)

Le site d'EgoKiefer à Villeneuve (Photo: egokiefer.ch)

Le plan social pour l’ensemble des employés d’EgoKiefer à Villeneuve est finalisé. Selon le syndicat Unia, le texte a été approuvé à l’unanimité lors d’une assemblée jeudi dernier. Ce plan pourrait permettre le maintien de 10 à 20 postes, sur les 90 licenciements annoncés. Une partie des employés pourrait ainsi retrouver une place auprès d’un groupe partenaire d’EgoKiefer. D’autres emplois pourraient être maintenus à Villeneuve au sein d’un service après vente et service d'intervention rapide. L'objectif est d'améliorer les prestations de service auprès des clients.

Pour mémoire, le groupe propriétaire d’EgoKiefer avait annoncé au mois d’août sa volonté de délocaliser la production en Slovaquie. Unia et la commission du personnel avaient alors élaboré une série de propositions, notamment pour démontrer que le site villeneuvois est viable. La direction d'EgoKiefer a d'ailleurs tenu à souligner la bonne entente entre toutes les parties.

Le canton de Vaud obtient le soutien du National

La chambre du peuple a donné une suite favorable à une initiative cantonale qui réclamait l’arrêt des négociations en vue d’un accord de libre-échange en agroalimentaire avec l’Union européenne. Le Conseil fédéral est ainsi invité à prendre des mesures pour protéger la production suisse de denrées alimentaires de qualité contre l’importation à bas prix d’aliments de moins bonne facture.

Cette initiative retourne désormais au Conseil des États.

Les mérites sportifs valaisans ont récompensé la snowboardeuse Estelle Balet et le FC Sion

Le Valais a récompensé ses meilleurs sportifs mercredi soir à Savièse. C’est tout d’abord la snowboardeuse Estelle Balet qui a été nommée sportive cantonale de l’année 2015. Le titre de meilleur dirigeant est revenu à l’entraîneur de Mayence, en Allemagne, Martin Schmidt, alors que le FC Sion a été récompensé en qualité d’équipe de l’année.

Le skieur Loïc Meillard fait lui figure de meilleur espoir. Et un mérite spécial a enfin été remis à Didier Défago pour l’ensemble de sa carrière.

Copyright Radio Chablais 2022. Tous droits réservés.

Radio Chablais SA - Rue des Fours 11A - CP 112 - 1870 Monthey 1 - Tél : +41 24 47 33 111 - Fax : +41 24 47 33 112 - info(at)radiochablais.ch

 

Médiation  Certification ISAS    Publicité   Contactez-nous

INSTALLEZ GRATUITEMENT L'APP RADIO CHABLAIS
disponible sur apple et android
Radio Chablais App Store
Radio Chablais Play Store
Ecouter la radio