Montreux Jazz Festival : une 57e édition réussie avant le début des travaux au Centre des Congrès

Montreux Jazz Festival : une 57e édition réussie avant le début des travaux au Centre des Congrès
  • Le directeur du Montreux Jazz Festival Mathieu Jaton a conféré à cette édition "un sentiment d'euphorie collective".

La 57e édition du Montreux Jazz Festival, qui s’est déroulée du 30 juin au 15 juillet, a donné le sentiment « d’une euphorie collective ». Sur les deux semaines de festivités, les taux de remplissage des scènes payantes et gratuites avoisinent les 90 %.

Cette 57e édition, la dernière au Centre des Congrès avant le début des travaux prévu au terme du festival, a été couronnée de succès. La barre des 250'000 festivaliers a été atteinte. Les excellents chiffres de la billetterie et de la fréquentation — le taux de remplissage de l’auditorium Stravinski affiche plus de 90 % et celui du Lab, 80 % — ont été sublimés par l’ambiance générale et la qualité des prestations. Les impressions de Mathieu Jaton.

C’est donc le visage souriant et la tête pleine de souvenirs à partager que le directeur du Montreux Jazz Festival s’est présenté aux médias vendredi lors de la conférence de presse de clôture du MJF. « Je ne vais pas vous le cacher, je suis quand même un peu fatigué, mais super heureux. Les artistes ont créé des moments magiques avec la patte Montreux Jazz, et c’est un peu ce qu’on recherche ». Le directeur du festival, qui est à la tête de la manifestation depuis 10 ans, se remémore des instants suspendus vécus lors de cette édition 2023.

 

« Le Rock n’est pas mort »

La magie du Montreux Jazz Festival réside dans sa capacité à mélanger les publics. « Et on pousse cela à son paroxysme, insiste Mathieu Jaton, nous n’avons jamais mis de barrières. Ni artistique, ni générationnelle, ni culturelle, sur rien. » Un parti-pris payant au regard des chiffres de cette année, mais aussi, et on y revient, avec ce que l’on a pu voir sur scène. Comme lors du concert d’Iggy Pop le jeudi 6 juillet. L’artiste a invité spontanément un enfant situé au premier rang à le rejoindre sous les éclairages et les vivats de l’auditorium Stravinski. Tout cela montre une porosité positive entre les générations, catalysée par la musique. Mathieu Jaton.

Les scènes gratuites suivent la tendance

« Le gratuit a toujours été pour nous extrêmement important. On a mis un soin, une énergie et un budget conséquent pour ces scènes, et beaucoup d’artistes auraient pu être programmés au Stravinski ou au Lab » rappelle Mathieu Jaton « je tiens à signaler que sur les 250'000 visiteurs du Montreux Jazz, c’est quasiment 170'000 qui viennent pour le gratuit. Pour nous, c’est crucial ».

 


La conférence de presse s'est tenue vendredi au "Memphis", dans la "Lake House".
Le lieu sera le centre névralgique de la 58ème édition.

 

La 57e édition se termine ce samedi soir, avec une carte blanche offerte à Mark Ronson. La 58e édition aura lieu du 5 au 20 juillet 2024, toujours à Montreux malgré l’impossibilité d’accueillir des spectacles à l’auditorium Stravinski et au Lab. En effet, le Centre des Congrès sera en travaux pour des remises aux normes sécuritaires et d’améliorations en matière de flexibilité et d’énergie. L’organisation devrait communiquer plus d’éléments cet automne sur la mouture 2024 du Montreux Jazz Festival.



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytics
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner