Vouvry: L’habitat du tétras-lyre est entre les outils du triage forestier du Haut-Lac

Vouvry: L’habitat du tétras-lyre est entre les outils du triage forestier du Haut-Lac
  • Le tétras-lyre fait environ la taille d’une poule domestique. Le mâle peut peser jusqu'à 1,5 kg. @SCPF

Depuis le début de la semaine dernière, des mesures sont prises pour favoriser le tétras-lyre, à 1800 mètres d’altitude sur la commune de Vouvry.

Sur l’alpage de Loz, les forestiers-bucherons du Haut-Lac sont à l’œuvre. Ils réalisent des mesures visant à dynamiser l’habitat et le mode de vie de ce « petit coq de Bruyère », dont une population est présente d’après un monitoring du service valaisan de la chasse, la pêche et de la faune (SCPF).


La surface d'intervention de l'alpage de Loz (ci-dessus), concernée par les mesures, fait entre 7-8 hectares.

Jusqu’à vendredi prochain entre genévriers et rhododendrons, les hommes du triage forestier du Haut-Lac débroussaillent et tondent. Ils recréent les conditions de vie du tétras-lyre, menacées par l’expansion des milieux boisés. Par ces réalisations, l’offre en graminées, source de nourriture du tétraonidé, devrait augmenter. Les effectifs de cette espèce « reculent légèrement en de nombreux endroits. Mais en Valais, ils semblent être plus stable » précise le SCPF.


Ci-dessus, le robot-broyeur utilisé dans le cadre des mesures réalisées actuellement.

Les forestiers-bûcherons se déploient sur une surface comprise entre 7 et 8 hectares. Malgré le bruit ambiant, ils peuvent communiquer grâce à un système de radio inséré directement dans leur casque de protection. A-presque-2'000-mètres-d’altitude, au pied des Cornettes de Bise, les engins de chantier doivent être adaptés aux travaux, au terrain et surtout aux objectifs fixés par les mandants : l’état du Valais, la commune et la bourgeoisie de Vouvry. En se promenant, les randonneurs pourront croiser des débroussailleuses et un robot-broyeur télécommandé. Le garde-forestier Gilles Delaloye parle de matériel « léger ». Guillaume Abbey le retrouve au triage forestier du Haut-Lac à Muraz. Son reportage.

Les travaux dureront jusqu’à la fin de cette semaine. Pour préserver la biodiversité dans le vallon de Taney, la Bourgeoisie et la commune de Vouvry, en collaboration avec l’Etat du Valais, restaurent depuis 2016 des surfaces afin d’y amener une grande diversité d’espèces.


Le garde-forestier, Gilles Delaloye (à g.) est responsable des communes de Vouvry, Port-Valais et Saint-Gingolph. Il fait le point avec les forestiers-bûcherons Guillaume Taverney et Vincent Philippoz.



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner