"Chaque année, les corneilles font plus de dégâts dans nos champs"

"Chaque année, les corneilles font plus de dégâts dans nos champs"
  • Pierre-Alain Faverod, agriculteur à Noville

Les corvidés - surtout les corbeaux freux et les corneilles - sont la cible d’une pétition déposée la semaine dernière devant le Grand conseil vaudois. Le texte cible les dégâts qu’ils causent aux cultures du canton et demande au Conseil d’Etat d’intervenir d’ici la fin de l’année.

Députée au Grand conseil, Marion Wahlen soutient cette démarche, initiée par des agriculteurs et viticulteurs. Elle-même vigneronne, l’élue PLR est consciente des problèmes que posent les corvidés, et principalement les corneilles. Dans l’agriculture, mais pas seulement.

Cette problématique a pris de l’ampleur ces deux dernières années, selon Christian Aeberhard, adjoint à la direction de Prométerre, l’association vaudoise de promotion des métiers de la terre. En cause : l’interdiction de l’utilisation de Mesurol. Ce produit phytopharmaceutique contient une substance qui éloigne les corneilles.

Des chiffres pour saisir l’ampleur des dégâts

Christian Aeberhard avance qu’en 2021, plusieurs centaines d’hectares ont été touchés sur l’ensemble du canton de Vaud. Prométerre ne possède pas de chiffres plus précis, ou régionaux. Mais la Côte et ses cultures de tournesol sont particulièrement prisées des corvidés. Dans le Chablais, ce sont les champs de blé et de maïs qui sont touchés. Pierre-Alain Favrod est agriculteur à Noville. Signataire de la pétition, il doit composer avec les dégâts occasionnés par les corneilles sur ses 8 hectares de maïs.

On l’a dit, les pétitionnaires veulent que le Conseil d’Etat vaudois agisse. Mais comment ? La question a été posée à la députée Marion Wahlen, dépositaire du texte qui demande un plan d’action du gouvernement d’ici la fin de l’année.

La régulation, c’est aussi ce qu’appelle de ses vœux Pierre-Alain Favrod. A Prométerre, Christian Aeberhard avance également la possibilité de dégager un budget supplémentaire – difficilement estimable – pour indemniser les agriculteurs. Tous souhaitent que le Conseil d’Etat prenne des mesures efficaces au plus vite. Idéalement d’ici la fin de l’année.



suivez-nous, on vous suit

Rue des Fours 11A
CP112
1870 Monthey 1

Réception : +41 24 47 33 111
Mail : info(at)radiochablais.ch

Whats’App : +41 79 364 31 06
Jeux : +41 24 47 33 123

Installe gratuitement notre app
pour iPhone, iPad et Android
Radio Chablais dans l'App StoreRadio Chablais dans Google Play

Suis-nous sur les réseaux

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
En savoir plus
Fonctionnel
PHP.net
Accepter
Décliner
Analytique
Outils utilisés pour analyser les données de navigation et mesurer l'efficacité du site internet afin de comprendre son fonctionnement.
Google Analytics
Accepter
Décliner