Le but est de pouvoir y opposer un contre-projet.

Cette initiative, qui a formellement abouti le 29 juin 2021, demande que le Canton prenne en charge la totalité de la participation des communes à la cohésion sociale, moyennant une bascule d’impôt. Le gouvernement avait jusqu’au 29 septembre prochain pour transmettre son préavis au Grand Conseil.