Construire des murs pour faire tomber les barrières conflictuelles entre les pays. Voilà le but du projet « Building Walls, Breaking Walls » issu de l’association NaturKultur.

Concrètement, il s’agit de jeunes adultes venant de Suisse, d’Irlande, d’Irlande du Nord mais aussi d’Israël et de Palestine qui reconstruisent des murs en pierre sèches et font également des ateliers culturels, afin de promouvoir l’échange et la communication. Quelques-uns d’entre eux se trouvent actuellement au-dessus de Gryon, afin de redonner à l’un de ces murs une seconde jeunesse. Et ainsi apporter eux aussi, leur pierre à l’édifice, tout en cassant les frontières invisibles et culturelles.