St-Maurice a acquis la parcelle jouxtant la chapelle il y a quelques années, grâce à une vente d’un privé à un taux préférentiel.

L’ancien propriétaire avait pour demande que l’espace ne serve pas à la construction de villas, et la commune a respecté son souhait. Si la procédure de mise à l’enquête ne rencontre pas de souci majeur, la place multi-loisirs devrait être construite d’ici à la fin de l’année.