Ce débat se tiendra le 10 novembre prochain. Le groupe référendaire souhaite informer la population des enjeux importants de ce projet sur l’avenir de la commune.

Selon lui, il est important de défendre la préservation du site du château. Les opposants trouvent en outre déraisonnable la dépense prévue – 3,3 millions de francs – pour créer un nouveau restaurant dans l’enceinte du château

Pour rappel, le Conseil Communal boéland avait accepté le 15 septembre dernier un crédit de construction de 10 millions de francs pour la rénovation du bâtiment. Crédit qui sera soumis à la votation populaire via un référendum spontané. Le scrutin aura lieu le 28 novembre prochain.