Les réactions à la suite de la réorganisation des soins psychiatriques en Valais s’enchaînent.

Aujourd’hui, c’est le préfet du district de Monthey qui s’exprime. Interpellé par les présidents de commune, Alphonse-Marie Veuthey a écrit à la Cheffe du Département de la santé, des affaires sociales et de la culture, Esther Waeber-Kalbermatten. Il questionne la suppression de lits stationnaires envisagée à Monthey et souligne le manque de communication avec les autorités.