Le personnel de la santé en a marre. Il souhaite que les applaudissements reçus lors de la lutte contre la pandémie se transforment en meilleure reconnaissance pour la profession.

Le SSP Vaud exige un plan d’investissement massif dans le service public et parapublic de la santé.  Il précise qu’une demande de prime Covid 19 a été transmise à la conseillère d’Etat, Rebecca Ruiz, et aux faitières patronales des EMS, hôpitaux et des soins à domicile. Aucun engagement concret à ce jour n’aurait été obtenu.

Afin de mettre la pression sur les autorités et institutions, le syndicat vaudois compte organiser une journée d’actions et de grève le 24 septembre prochain. Une manifestation massive, avec le soutien de toute la population, est imaginée deux jours plus tard, à Lausanne.