Le Conseil d'Etat a présenté ce matin un concept cantonal. La stratégie repose sur trois piliers : la prévention, le développement des prestations ambulatoires, et la réduction du nombre d'hospitalisations.

Le but est de répondre à l'évolution des besoins de la population. La première étape de cette réforme consistera à réorganiser la psychiatrie hospitalière, pour offrir davantage de proximité aux patients et à leur famille. À Monthey, l'hôpital de Malévoz sera amputé d'une bonne partie de ses lits. Il se muera progressivement en institution sociale pour malades chroniques. Des lits supplémentaires seront en revanche créés à Martigny, Sion et Sierre. Ces changements se feront à l'horizon 2030, et coûteront quelque 50 millions de francs.