Le canton de Vaud vient en aide au domaine de la santé.

Il débloque 160 millions de francs pour combler les pertes des hôpitaux et des institutions sanitaires dues à la crise du coronavirus. Cette somme vise notamment à compenser le manque à gagner durant cette période. L'Etat rappelle que le Conseil fédéral avait interdit les hospitalisations non urgentes entre le 16 mars et le 26 avril. Une seconde aide pourrait également intervenir en faveur des EMS, EPSM et ESE qui ont également subis de lourdes pertes durant cette période.

Dans un communiqué diffusé aujourd’hui, le Conseil d’État tient à rappeler l'importance que le canton accorde au système sociosanitaire. Il dit aussi regretter que le Conseil fédéral n'entre pas en matière pour le soutenir.