Avec un excédent de revenus de plus de 340’000 francs, ils ont été acceptés à l’unanimité hier soir par le Conseil communal. La marge d’autofinancement s’élève a quelque 2 millions et permettra de continuer d’assainir les bâtiments communaux, notamment.

Les élus ont également approuvé trois demandes de crédits dont l’aménagement de La Torneresse aux Moulins. L’objectif est de diminuer le danger d’inondation dans la région. 1,3 million est prévu à cet effet. La majorité des coûts est supportée via une subvention cantonale et fédérale.