Après un premier préavis, accepté il y a deux ans par le conseil communal, les élus ont validé hier une nouvelle demande de crédit.

Elle se monte à 350’000 francs et vise à effectuer des travaux à l’extérieur du site. Il est par exemple question d’agrandir le parking existant et de placer deux caméras à proximité des bennes à déchets verts.

 

Les comptes 2019 de la commune ont également occupé les discussions. Avec un excédent de plus de 281’000 francs sur une enveloppe de 37 millions, ils ont été approuvés à l’unanimité. La marge d’autofinancement est de 4,2 millions. Une somme qui pourra être utilisée pour les investissements déjà en cours, dont des travaux d’épuration sur le plateau de Solalex.