Le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) et l’entreprise californienne IntraOp Medical Corporation annoncent leur collaboration afin d’accélérer le développement de la radiothérapie Flash en vue des premiers essais cliniques chez l’être humain.

Un nouvel appareil – un accélérateur linéaire de rayonnement de faisceaux d’électrons qui délivre des débits de doses ultra-élevées – sera ainsi installé au CHUV ces prochains jours. La radiothérapie Flash est une nouvelle forme de traitement, qualifiée d’exceptionnelle par les deux partenaires, en ceci qu’elle est délivrée en l’espace de quelques millisecondes, au lieu de minutes. Elle permet d’épargner les tissus sains normaux, tout en conservant intact son effet sur les tumeurs.