Le Conseil d’État vaudois s’est réuni jeudi pour présenter les nouvelles informations et décisions en lien avec la troisième étape de déconfinement.

Nuria Gorrite, présidente du gouvernement a annoncé que le canton était en fin de crise et que l’état de nécessité ne serait plus actif dès le 19 juin prochain. Ainsi, comme l’a annoncé cette semaine le Conseil fédéral, les rassemblements de 30 personnes sur l’espace publique sont autorisés. Concernant les manifestations privées ou publique, elles sont permises jusqu’à 300 personnes.

La Cheffe du département de l’environnement et de la sécurité, Béatrice Métraux, s’est également exprimée au sujet du plan ORCA. Ce fameux dispositif activé en temps de crise qui permettait de faciliter les prises de décisions s’arrêtera tout comme l’Etat-Major Cantonal de Conduite (EMCC) dès le 19 juin.

Enfin Karim Boubaker, médecin-cantonal, a rappelé que la traçabilité était la principale arme du gouvernement pour les prochains mois à venir afin d’éviter une seconde vague tant redoutée. Il a également demandé de la solidarité à la population vaudoise au sujet des tests sur le taux d’immunité. En effet, des courriers ont été transmis de manière aléatoire afin d’effectuer plusieurs analyse sanguine chez un individu. Mais de nombreuses personnes ne répondent malheureusement pas à cette demande.