L’ensemble de la gauche valaisanne lance un référendum contre le projet de réforme fiscale adopté en mars dernier par le Grand Conseil.

En conséquence des avantages accordés aux entreprises, le comité interpartis anticipe un manque à gagner de 120 millions de francs pour le canton et les communes. Des montants qui pourraient se reporter sur les impôts. La récolte des 3000 signatures débutera lundi.