Les récentes révélations sur la mauvaise gestion de l’Hôpital Riviera-Chablais auront eu raison de son directeur général.

Via un communiqué diffusé aujourd’hui, Pascal Rubin annonce qu’il remet son mandat avec effet immédiat. Il estime que « la tournure personnalisée des discussions autour de la situation de l’HRC ne permet pas la mise en place raisonnée des conditions nécessaires à son rétablissement financier ». Pascal Rubin a informé le conseil d’établissement du HRC de sa décision hier. Ses membres ont déclaré qu’ils prenaient acte et qu’ils communiqueraient prochainement quant à la réorganisation de la direction générale de l’établissement.