Le Conseil d’Etat vaudois a alloué 16 millions de francs, tirés de son Fonds de lutte contre le chômage, pour aider l’apprentissage.

La moitié du salaire annuel des apprentis embauchés cette année sera ainsi subventionnée. Les jeunes en 2e et 3e année de formation, licenciés pour raisons économiques, pourront être réengagés sous ces mêmes conditions. En moyenne, 4500 jeunes vaudois entament chaque année un apprentissage.