Plusieurs parlementaires romands estiment que la population suisse n’est pas assez protégée contre le coronavirus. Dans une lettre adressée au Conseil fédéral, ils demandent des mesures additionnelles.

Parmi elles : l’arrêt des chantiers et des lieux de travail qui ne sont pas liés à une activité économique essentielle ; une garantie apporté aux entreprises qui arrêtent leur activité de pouvoir bénéficier de mesures de soutien ; ou encore une plus grande marge de manœuvre pour les cantons.

Cette lettre a été signée par les conseillers nationaux valaisans Christophe Clivaz et Matthias Reynard. Côté vaudois, Samuel Bendahan, Brigitte Crottaz, Ada Marra, Sophie Michaud Gigon, Léonore Porchet, Valentine Python et Adèle Thorens l’ont aussi paraphée.