Les règles d’accueil des enfants dans les structures extrafamiliales sont assouplies en Valais.

Jusqu’à présent, seuls les deux parents, qui exerçaient des métiers en lien avec la crise sanitaire, pouvaient placer leurs enfants dans les crèches. Aujourd’hui, le Service cantonal de la jeunesse demande aux centres d’accueil de faire preuve de souplesse et de pragmatisme pour les situations où l’un des deux parents n’entre pas dans les critères de profession prioritaire, mais doit obligatoirement se rendre à son travail.